Pluton juillet 2015 : premiers clichés historiques


Promesse tenue par la NASA. Les ingénieurs de l’agence spatiale américaine ont rendu publiques les premières photos de la planète naine Pluton et de ses satellites. Une extraordinaire performance que l’on doit au passage éclair de la sonde New Horizons dans son voisinage.

 

Nos yeux se posent pour la première fois dans l’histoire de l’humanité sur le sol de Pluton

Le survol au plus près de la planète la plus éloignée du système solaire s’est joué ce mardi 14 juillet à 13h49 heure française. New Horizons a littéralement mitraillé l’environnement du système plutonien : 22 heures de clichés et de récolte de données scientifiques. Tout cela va arriver sur Terre durant les prochains mois, au compte-goutte…

En attendant les vues haute définition, la NASA nous offre ces quelques photos splendides et pleines de promesses. Ci-dessous, Pluton au plus près.

Premier zoom sur Pluton (crédit : NASA)

Premier zoom sur Pluton (crédit : NASA)

Des montagnes et des pics de 3500 mètres d’altitude. Pas ou peu de cratères, donc une région géologiquement active. Et des montagnes jeunes : moins de 100 millions d’années, les plus jeunes du système solaire. Selon les experts de la NASA, Pluton évoluant dans un contexte glacial (plus de 200 degrés en dessous de zéro) , ces montagnes et pics sont probablement composés de glace d’eau, ressemblant à s’y méprendre à de la pierre.

Une planète avec un coeur

Regardez ci-dessous ce premier cliché global de Pluton.( la partie encadrée correspond à la photo ci-dessus )

Pluton - premier cliché (crédit:NASA)

Pluton – premier cliché (crédit:NASA)

Ce qui est frappant à première vue, c’est cette couleur claire en forme de cœur. L’équipe de New Horizons veut la baptiser Tombaugh. Du nom de Clyde William Tombaugh, l’astronome américain qui fait partie du voyage : ces cendres sont dans la sonde. Tombaugh avait découvert Pluton en 1930… ceci expliquant cela.

L’étonnante Charon

Le plus gros satellite de Pluton, c’est Charon. Et voici sa première photo ci-dessous. Là aussi, beaucoup d’émotion : nos yeux d’humains s’y posent pour la toute première fois.

charon - première photo (crédit:NASA)

charon – première photo (crédit:NASA)

Falaises et crevasses constituent cet astre de 1200 mètres de diamètre, formé notamment de glace d’eau. En haut à droite, un immense canyon a une profondeur estimée de 7 à 9 km. La rareté des cratères laisse supposer l’existence d’une activité géologique.

Un autre satellite, Hydre, a également été photographié, mais l’image est imprécise pour l’instant. Pluton possède aussi trois autres lunes récemment baptisées Nyx, Cerbère, et Styx (voir l’un de mes articles précédents plus bas dans ce blog).

Dans les prochaines semaines, d’autres clichés et données scientifiques viendront nous l’espérons, compléter ces images historiques. Merci la NASA, on peut rêver de nouveau.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s