La vie sur Mars a pu exister, c’est la Nasa qui le dit


Annonce choc de la NASA ce mardi 12 mars  :

La vie microbienne a pu exister dans le passé sur la planète Mars.

C’est ce que révèle selon l’agence spatiale américaine , une analyse des minéraux contenus dans le premier échantillon d’une roche martienne prélevée par Curiosity (voir mes posts précédents) . C’est évidemment à bord du rover martien qu’a été effectuée cette analyse avec l’instrument « CheMin » ( Chemistry and Mineralogy).

-mars-la-planete-rouge

« Une question fondamentale à laquelle la mission Curiosity devait répondre était celle de savoir si Mars pourrait avoir été propice à la vie: sur la base de ce que nous savons maintenant, la réponse est affirmative ».

C’est précisément ce qu’a déclaré Michael Meyer, le principal scientifique de la mission Curiosity, lors d’une conférence de presse.

Une déclaration spectaculaire  qui rouvre la voie aux spéculations sur une vie extraterrestre. Mars continue d’attirer les rêves des hommes. L’humanité rêve de martiens ! Regardez cette photo récente et magnifique prise par Curiosity dans le baie de Yellowknife :

photo prise par Curiosity le 25 février 2013 (crédit:Nasa/JPL)

photo prise par Curiosity le 25 février 2013 (crédit:Nasa/JPL)

Mais la réalité est tout autre

Au delà de l’effet d’annonce, la Nasa tempère largement : la roche analysée a été prélevée à l’extrémité d’un réseau d’anciennes rivières ou d’un lac qui auraient pu fournir des conditions favorables à la vie microbienne il y a des milliards d’années. La roche contient de l’argile, des minéraux comme des sulfates et d’autres substances chimiques. Les minéraux argileux représentent au moins 20 pour cent de la composition de l’échantillon, des minéraux produits par la réaction dans l’eau douce avec d’autres minéraux. La présence par ailleurs de sulfate de calcium avec l’argile, laissent penser les chercheurs que le sol était neutre et légèrement alkalin. Les chercheurs précisent qu’à la différence d’autres endroits humides de la planète rouge, celui-ci n’était pas fortement oxydé, acide ou salé…. selon John Grotzinger de l’institut de Technologie de Californie et responsable de mission, on aurait sans doute pu boire cette eau !

Ok, tout ça c’est sympa, mais à ce stade, rien ne permet d’affirmer que des micro-organismes ont prospéré autrefois sur Mars, précise la NASA.

C’est possible, mais c’est pas sûr…

Ok. Pas de vie sur Mars. Donc.

Nous voilà bien avancés.

A propos d’avancer, ça fait un moment de Curiosity fait du sur place. Le rover martien devrait quitter « Yellowknife Bay » dans quelques semaines pour poursuivre sa longue route vers le Mont Sharp. Quelques kilomètres qui prendront peut-être des années.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s