Nouvelle mission en 2020 : le succès martien de Curiosity donne des ailes à la NASA


L’Amérique est le leader mondial de l’exploration de la planète Rouge. Ce n’est pas moi qui le dis mais Charles Bolden, patron de la NASA.

Effectivement, dans ce domaine – il y a peu – voire pas de concurrence… il y a bien les européens qui essaient de travailler avec les russes sur un projet baptisé Exomars, mais concrètement, les américains sont bien les seuls à balader  leurs engins radioguidés sur le sol de Mars la rouge.  L’agence spatiale américaine forte de l’impressionnant succès de la mission Curiosity annonce ainsi son intention de lancer un nouveau robot d’exploration scientifique sur Mars en 2020.

Il viendra s’ajouter aux autres projets déjà en préparation : le robot InSight attendu sur la planète rouge en 2016 pour étudier la formation de Mars et la structure de son noyau.  Plus près de nous,  dès l’année prochaine,  la sonde Maven  devra se placer en orbite martienne afin d’étudier la haute atmosphère.

Tout ce matériel viendra s’ajouter à ce qui est déjà sur place :  Curiosity – le plus gros des robots – arrivé sur Mars en août 2012, Opportunity toujours actif depuis son amarsissage en 2004, ( Spirit et Sojourner ayant quant à eux rendu l’âme ). Enfin 2 sondes américaines sont en orbite autour de la planète rouge.

image
Ci-dessus, une image du film « Mission to Mars » de Brian de Palma (2000)

Et l’objectif de ce déploiement de force ?

Rions un peu. Non, je vous jure que ce n’est pas moi qui le dis : l’objectif de toutes ces missions robotisées serait ( je cite Charles Bolden ) de  répondre au défi du Président Obama d’envoyer des hommes sur Mars dans les années 30 …  2030 évidemment !… encore que… on pourrait penser 2130, sans trop se tromper…

Un peu d’histoire enfin

Les Américains sont bien les patrons sur Mars, mais ils ne sont pas les premiers à avoir touché son sol. L’URSS avait réussi à poser une sonde en mars 1971. « Mars 3 » – c’était son petit nom- avait fonctionné 20 secondes ! C’est peu… quelques années plus tard en 1976,  juste après la grande aventure lunaire, la NASA investissait le sable rouge avec les robots Viking 1 et Viking 2

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s