« Mission Lune », le nouveau rêve Chinois


L’information est passée presque inaperçue dans notre actualité de la fin de l’année 2011, à tel point qu’ici même nous n’en avons pas encore parlé, ou du moins… pas reparlé :  il ne fait guère de doute que si dans un avenir relativement proche, l’homme repose son pied sur la Lune, cet homme sera Chinois ( voir mon post intitulé « le 13èmehomme sur la Lune sera Chinois » ).

Le 30 décembre dernier, le China Daily titrait : « Mission sur la Lune à l’horizon »

Le quotidien commentait ainsi l’annonce par Pékin d’un ambitieux programme spatial sur 5 ans, contenu dans un « Livre blanc » consacré au domaine spatial, déjà le 3ème depuis l’an 2000. En voici les grandes lignes :

–          Etablissement d’une base de lancement sur l’île de Hainan dans le sud Chinois.

–          Construction d’une station spatiale permanente d’ici à 2020 ( après le succès, l’automne dernier, du premier rendez-vous spatial).

–          Poursuite du lancement de sondes lunaires ( Chang E2, 2ème sonde sino-sélène est actuellement en orbite, après le succès de Chang E1 )

La 2ème sonde lunaire Chinoise ChangE2 - vue d'artiste

–          Discussions « préparatoires » en vue de l’envoi  d’un homme sur la Lune. Sur ce point, le Livre blanc porte bien son nom, puisque le calendrier reste blanc sur fond blanc ! Une coopération internationale semble inévitable dans ce domaine tant l’entreprise est délicate. Même en terme de lanceur, les Chinois n’ont pas d’équivalent à la Saturn V américaine des années 60 et 70, même s’ils disposeront bientôt de la fusée Longue Marche 5, d’une capacité d’envoi de 25 tonnes en orbite basse ( contre 20 tonnes- par comparaison- pour l’actuelle Ariane V).

 

 

Contrairement aux autres domaines spatiaux, le programme des vols habités Chinois reste contrôlé par l’Armée. Il reste à ce titre à l’écart de toute coopération internationale. On comprend aisément l’enjeu pour les Chinois en terme d’image…

Pour mémoire, le programme habité a été lancé au début des années 90, principalement grâce à des achats de technologie Russe. Depuis 2003, la Chine est le 3ème pays derrière l’ex URSS et les Etats-Unis à avoir réussi à envoyer des hommes dans l’espace par ses propres moyens.

Pour me contacter, c’est ici.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s