Lune 2011 : pas de visiteurs attendus pour gouter l’eau


Maigre actualité lunaire en ce moment. Et ça ne devrait pas s’arranger. Rien ni personne ne semble se diriger vers la Lune cette année 2011. Les sondes chinoise Chang E 2 et américaine LRO peuvent poursuivre leur rotation solitaire.


Dans cet immobilisme ambiant,  la revue scientifique Nature Geoscience vient tout de même de publier une étude intéressante sur l’origine de l’eau lunaire.

Les récentes découvertes en la matière ( largement développées sur ce blog, voyez plus bas ) ont conduit à un changement de perspective qui conduit à ré-analyser les pierres lunaires récoltées lors des missions Apollo. C’est précisément le travail qui a été effectué par l’équipe de l’astrophysicien James Greenwood (Université Westleyan, Etats-Unis).

 

Selon lui, ce sont les comètes qui auraient fourni une part importante de l’élément liquide récemment découvert, en bombardant la lune dans sa jeunesse, il y a environ 4 milliards et demi d’années.

Cette équipe a notamment déterminé que les proportions d’hydrogène et de deutérium mesurées dans l’apatite s’avèrent similaires à celles découvertes dans trois comètes : Hale-Bopp, Hyakutake et Halley, ce qui fait dire à James Greenwood qu’ “un important approvisionnement en eau cométaire du système Terre-Lune” se serait produit il y a bien longtemps.

Rappelons que selon la théorie de “l’impact géant” datant des années 1970, la Lune aurait été créée à partir des débris du manteau terrestre éjecté lors d’une collision entre la Terre et une autre planète.

( source AFP )

 

me contacter

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s