Capsule privée en orbite, 7 places vides à bord

Comment atteindre l’espace sans le demander aux Russes, et sans la navette spatiale américaine future retraitée ? question cruciale pour la Nasa et les Américains.

Plusieurs sociétés privées on le sait, se sont lancées dans le business, et l’une d’elles a de nouveau fait parler d’elle cette semaine, il s’agit de l’entreprise américaine SpaceX qui a procédé avec succès ce mercredi 8 décembre 2010 au premier lancement dans l’espace d’une capsule privée. SpaceX est en contrat avec la Nasa depuis décembre 2008.

 Capsule Dragon(la capsule Dragon)

La capsule « Dragon » de SpaceX a amerri avec succès dans l’océan Pacifique, moins de 4 heures après son lancement de Cap Canaveral en Floride à bord d’une fusée SpaceX Falcon 9.

Dans l’intervalle, la capsule – évidemment inhabitée à ce stade mais pouvant accueillir à terme 7 personnes et du matériel – a fait 2 tours de Terre, avec à bord simplement quelques badges et autres souvenirs. Pour le prochain essai, SpaceX envisage un vol de 5 jours, avec une tentative d’approche de l’Iss, la Station Spatiale Internationale.

L’objectif reste purement technique :  le ravitaillement – humain et matériel – de l’ISS.

On n’envisage pas vraiment un vol privé vers la Lune ou ailleurs.

Me contacter

La Nasa découvre la vie… sur Terre

Opération de communication réussie pour l’agence spatiale américaine, la conférence de presse organisée hier à Washington par la NASA a réussi à capter non seulement la communauté scientifique, mais aussi les internautes passionnés et de nombreux journalistes. On s’attendait à une annonce de taille… pourquoi pas la découverte d’une vie bactérienne extraterrestre ?


mais la vérité est ailleurs, précisément ici, sur Terre :


Des chercheurs ont trouvé au fond d’un lac de Californie – le lac Mono –  une nouvelle forme de vie, précisément une bactérie capable de se développer à partir de l’arsenic, sympathique poison comme chacun sait, une découverte qui bouleverse la recherche sur la vie sur Terre et au-delà, explique l’agence spatiale américaine qui a financé les travaux.

 

( le lac Mono )


Cette bactérie est capable de survivre à l’arsenic, mais en plus, elle en incorpore des éléments dans son ADN et dans ses cellules. En d’autres termes, elle construit une partie d’elle-même avec de l’arsenic.
En quelques mots, et sans entrer dans les détails, cette découverte redéfinit ce que la science considère comme les éléments de base nécessaires au développement de la vie: le carbone, l’hydrogène, l’azote, l’oxygène, le phosphore et le soufre.

 

Selon l’une des chercheuses de l’équipe à l’origine de la découverte, Felisa Wolfe-Simon,

“Nous avons ouvert la porte vers la possibilité d’une vie ailleurs dans l’univers. C’est fondamental”, a-t-elle dit en conférence de presse.

 

Au-delà de la vie sur Terre, le fait qu’une bactérie soit capable d’évoluer dans l’arsenic pourrait suggérer que des formes de vie sont possibles sur d’autres planètes jugées invivables. Quelle que soit la portée de ces travaux, nos experts reconnaissent que la découverte d’une vie extra-terrestre n’est pas du tout d’actualité.

 

C’est dit.


Me contacter

Quand la Nasa fait le buzz sur l’internet !

Attention Mesdames et Messieurs !

La Nasa tiendra une conférence de presse ce jeudi 2 décembre à 20 heures, heure hexagonale,  pour discuter d’une découverte en astrobiologie qui aura des conséquences sur la recherche de preuves de vie extra-terrestre.

C’est ce qu’ indique l’agence spatiale américaine sur son site internet. Waouh.

La conférence de presse à laquelle prendront part quelques grosses têtes de la Nasa, aura lieu à Washington. L’info est relayée notamment par l’Agence France Presse qui en profite pour rappeler que “L’astrobiologie est une discipline qui étudie la vie dans l’univers, y compris son origine et son évolution, sa localisation et les chances qu’elle se perpétue.” La vie, bon Dieu ! le mot est laché ! Les extraterrestres sont à nos portes !

La soupe aux choux

( ci-contre, le film “la soupe au choux” avec Jacques Villeret dans le rôle de la denrée )

La Nasa n’a pas voulu donner plus de détails sur cette conférence de presse mystérieuse, et c’est ce silence qui provoque la fièvre en ce moment sur la toile.

Va t on nous annoncer la découverte de petits hommes verts ?

sommes nous seuls ? où sommes nous ? où allons nous ? 

à quoi bon ?

où va la Nasa ?

réponses demain.

Les extraterrestres peuvent me contacter en cliquant ici