Que d’eau ! Que de larmes !


L’an dernier, la fantastique mais bien réelle sonde américaine LRO aidée de son impacteur L-Cross permirent à la NASA de démontrer de façon fiable, la présence d’eau gelée « en grande quantité » sur la Lune. C’est un cratère du pôle sud qui était visé. Avec succès.

Et au pôle nord, alors ?

D’autres observations, menées cette fois  par le satellite indien Chandrayaan-1, permettent désormais de confirmer et d’appuyer la découverte de L-Cross. Même si Chandrayaan-1 est inactif depuis août 2009 ( mais toujours en orbite lunaire ), ce sont les données antérieures à cette date qui ont permis aux scientifiques de démontrer la présence d’eau :  un radar baptisé Mini-SAR, construit par la Nasa, mais embarqué sur la sonde Chandrayaan-1, a  réalisé l’an dernier la cartographie des cratères polaires, tous ceux qui sont invisibles de la Terre car plongés en permanence dans l’obscurité. La technique de la polarisation des ondes radio a permis d’enfin les « voir ».

Le radar Mini-Sar  a ainsi repéré au pôle nord lunaire cette fois, plus d’une quarantaine de petits cratères, d’une taille d’1,6 à 15 kilomètres de diamètre, tous remplis de glace !

Les experts estiment qu’il pourrait y avoir là… plus de 600 millions de mètres cubes d’eau gelée… de l’eau estimée pure à 90 pour cent, nous précise Paul Spudis, chef de projet de l’expérience Mini-SAR à l’Institut lunaire et planétaire de Houston au Texas. Les données concernant l’autre pôle – le pôle sud – sont toujours en cours d’analyse, mais à la lumière de ce qu’a découvert L-Cross, on s’attend à une confirmation de présence massive d’eau gelée.

Mini SAR

( les cratères “glacés” sont marqués en rouge ci-dessus )

La lune sèche, ne l’est donc plus du tout. Cette découverte, ou plutôt sa confirmation, réveille nos espoirs de reconquête voire de colonisation. De l’eau pour boire, mais aussi pour produire de l’oxygène ou du carburant. Tous les espoirs de retour sont permis, et voilà que les américains ne sont plus de la partie… quelle ironie du sort… quelle douche froide !

Une conférence consacrée à l’espace sera organisée le 15 avril prochain en Floride, a annoncé la Maison Blanche. Le président Barack Obama y exposera  sa vision de l’avenir des vols habités, après l’annulation du programme Constellation. Que va-t-il penser de ce que les scientifiques lui apprennent aujourd’hui ? Comment pourra t il envisager de laisser les pays émergents aller décrocher la Lune, avec toute l’eau nécessaire pour s’y installer ?  Des preuves d’eau qui se multiplient comme autant de larmes d’une Lune inconsolable d’être ainsi abandonnée.

contact

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s