Les américains ont perdu la Lune.


Le rover lunaire de Gene Cernan et de Jack Schmitt garé depuis 1972 à Taurus Littrow ( voir le post plus bas ) restera manifestement en stationnement abusif pendant encore quelques dizaines d’années : figurez vous que le président des Etats-Unis Barack Obama s’est penché sur le budget de son pays pour 2011. Il table sur une solide reprise économique et sur une augmentation de 19 pour cent des recettes fiscales, contribuant selon ses espérances à commencer à réduire le déficit des Etats-Unis. La priorité annoncée est la lutte contre le chômage et, dans une volonté d’économie, les dépenses ont été analysées ligne par ligne.

Parfois, il a fallu trancher.

En matière de conquête spatiale, c’est bien le mot « trancher » qui convient puisque le chef de la Maison Blanche a décidé de décapiter Constellation. Programme censé emmener des hommes sur la Lune à l’horizon 2020.

programme Constellation

( Le programme Constellation de retour des américains sur la Lune )

Barack Obama s’est appuyé sur le rapport d’experts indépendants présidé par Norman Augustine, qui a été remis l’an dernier à la Maison Blanche.

En quelques mots :

– le développement des fusées Ares 1 et à fortiori Ares 5 passe à la trappe.

– Le module Orion ne verra pas le jour, l’alunisseur Altaïr n’en parlons pas !

Bref : le programme Constellation est mort ( si ce n’est LRO en orbite autour de la Lune, et désormais seul pour l’éternité ! )

9 milliards de dollars ont quand même été dépensés, dont 3,5 milliards sur Ares 1 et 3,7 milliards sur Orion.

(ci dessous, grande maquette de ce que devait être le module Orion )

maquette Orion

– La mise à la retraite de la navette spatiale est confirmée, elle interviendra fin 2010 ou début 2011, sans vol supplémentaire. Il reste à ce jour 5 vols au programme, le prochain dans quelques jours.

– La station spatiale internationale, l’ISS,  est prolongée jusqu’en 2020.

– Le gouvernement américain va proposer d’augmenter le budget de la Nasa de près de 6 milliards de dollars sur 5 ans, notamment afin d’encourager le développement de lanceurs commerciaux  capables d’assurer le transport des hommes et du fret vers l’ISS.

– L’objectif est par ailleurs d’intensifier la coopération internationale. Qui dit coopération internationale, dit réduction des coûts.

Le programme Constellation à la trappe. Oui.

Mais Barack Obama doit s’attendre à une levée de boucliers du Congrès. Certains élus voient d’un très mauvais oeil la fin d’un programme dont dépendent de nombreux emplois à travers les Etats-Unis.

Pour l’ancien patron de l’agence spatiale américaine Michael Griffin, l’un des concepteurs de Constellation, l’abandon de ce programme revient à renoncer au leadership des américains dans la conquête de l’espace.

La Lune peut maintenant devenir Chinoise, Japonaise, ou Indienne.

contact

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s