****** LUNE BLEUE *******


Le 9 octobre dernier, je vous contais le crash de la sonde “LCross” sur le pôle sud lunaire. Les ingénieurs de la Nasa, espéraient grace à cette sonde, lancée mi juin 2009 de Floride avec sa soeur Lunar Reconnaissance Orbiter, trouver de l’eau sur notre gris satellite.

Le crash consistait en un double impact dans la région du cratère Cabeus :

1 – une partie de la fusée Centaur percutait le sol sélène à plein régime soulevant une foule de débris.

2 – quelques minutes plus tard, la sonde Lcross réalisait la même opération kamikaze, mais après avoir collecté et expédié sur Terre moult informations scientifiques.

Le double crash se déroula donc, ce 9 octobre 2009, dans l’indifférence quasi générale. En France, les JT accordaient quelques secondes en fin de journal à un évènement, que manifestement le grand public ignorait…

Depuis ce 9 octobre, plus rien.

Mais que font ils ? me suis je demandé à plusieurs reprises. De l’eau ça se voit, non ? Depuis, les experts de la Nasa planchaient sur les informations collectées, car la mission -rappelons-le – avait pleinement réussi.

Depuis, plus rien. C’est sûr, ça traine trop : il n’ont rien trouvé.

Plus rien, jusqu’à ce soir, vendredi 13 novembre, 18h heure française… l’Agence France Presse annonce :

de l’eau présente en grande quantité sur la Lune !

C’est une blague ? et bien non. Les responsables de Lcross ont donné une conférence de presse pour annoncer cet évènement majeur :

Le crash le 9 octobre de l’étage de la fusée Centaur sur le cratère Cabeus a soulevé deux panaches de débris :

– d’une part de la vapeur et de la poussière

– d’autre part, des débris lourds, comprenez des débris rocheux qui n’ont pas vu la lumière depuis des millions d’années.

Lcross Centaur

(ci dessus Lcross et Centaur accrochés – image d’artiste )

Dans les deux cas, les spectromètres d’LCROSS ont révélé de façon formelle la présence d’eau gelée. Le spectromètre à ultraviolet a notamment détecté les signaux de la présence de vapeur d’eau en plein soleil, suite au crash de l’étage Centaur.

En quantité, nous ne sommes pas en présence d’un verre d’eau, mais plutôt d’une douzaine de seaux d’eau remplis ! La Nasa reste prudente cependant sur la quantité présente : la concentration de glace a besoin d’analyses complémentaires, et le travail des chercheurs va continuer.

Ce vendredi 13 octobre 2009 est historique.

la Lune que l’on croyait sèche et désolée, possède en fait, en elle, l’élément liquide. L’eau, indispensable à la vie et à la colonisation future de l’astre de nos nuits.

Merci la Nasa. La lune grise de notre ciel et de nos songes se teinte désormais… d’un peu du bleu de l’océan…

( Bon. Je vous avoue que “Lune Bleue” pour le titre de mon Post, je trouvais ça chouette. Mais c’est de la science fiction.  Au passage, si l’océan terrien est bleu, c’est grâce à l’atmosphère terrestre. Ne nous attendons à rien de similaire sur notre soeur la Lune… )

contact

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s