Le rendez-vous des bricoleurs lunaires


Au-delà des programmes spatiaux que nous connaissons, tous les moyens sont bons pour atteindre la Lune. C’est un peu l’esprit d’un concours soutenu par la Nasa, qui s’est déroulé fin octobre 2009 dans le désert de Mojave, dans l’ouest de la Californie.

Ce prix doté tout de même d’un million de dollars s’intitule :

« Northrop Grumman Lunar Lander X-Prize Challenge »

ou en français si vous préférez :

« Le prix de l’alunisseur expérimental Northrop Grumman »

Précisons que « Northrop Grumman Corporation » est une grosse société de défense américaine – l’un des plus grands groupes d’armement dans le monde – née de la fusion en 1994 entre les sociétés Northrop et Grumman. Son siège est basé à Los Angeles. Quant à Grumman, son nom reste inscrit dans l’histoire lunaire puisque cette entreprise spécialisée dans l’aérospatiale avait conçu dans les années 60 le module ( LM ) qui permit à 12 hommes de poser leurs 24 pieds sur la Lune, et à 3 autres astronautes de revenir sains et saufs sur Terre ( le LM ayant servi de « radeau de sauvetage » dans le cadre de la mission avortée Apollo 13).

J’en reviens donc au concours : le prix a été remporté par « Masten Space Systems », une entreprise californienne qui a réussi :

– à lancer une fusée du désert de Mojave sur une cinquantaine de mètres d’altitude.

– à simuler ensuite un alunissage, en reposant la dite fusée.

– puis à effectuer un redécollage ( simulant un retour en orbite lunaire, donc un départ du sol lunaire pour rentrer à la maison.)

Vous ne visualisez pas très bien la scène ? eh bien voici la vidéo du vainqueur…

Bon, d’accord, on est très loin du lancement d’une Saturn V, ou d’une Ares 1-X, mais soyez indulgents, ce n’est pas de la science-fiction, imaginez le boulot !

Précisons que la fondation X-Prize, à l’origine de ce prix qui pour un oeil non averti pourrait paraître stupide, organise aussi un concours en coopération avec le géant Google. Concours qui offre 20 millions de dollars à la première équipe financée par des fonds privés qui sera capable d’envoyer un robot sur la Lune ! Une condition : que le robot puisse transmettre des données sur Terre, principalement des images de son hypothétique exploit. Allez les bricoleurs !

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s